Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 91223y visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Menu
Extraits par thèmes - Moyenâgeux

[Textes protégés par un N° d'ISBN]

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je dédie cette partie Moyenâgeuse à Christine de Pizan, philosophe et poétesse Française de naissance Italienne (1364-1430)

 

Christine de Pizan est considérée comme la première femme de lettre Française ayant vécu de sa plume. Son érudition la distingue des écrivains de son époque, hommes ou femmes. Veuve et démunie, elle dut gagner sa vie en écrivant.

Elle a été impliquée dans la première querelle littéraire française que certains considèrent comme un manifeste, sous une forme primitive, du mouvement féministe.

 

Elle composa des traités de politique et de philosophie, et des recueils de poésies. Autrice très prolifique. On lui doit, entre autres, Cent ballades d'amant et de dame et la Cité des dames.

Ce livre est considéré par certains auteurs contemporains comme un des premiers ouvrages féministes de la littérature, en ce sens qu'il ne reprend pas les tropes usés du débat rhétorique utilisés par les auteurs masculins pour attaquer ou défendre la femme, mais se place délibérément dans une perspective nouvelle, la narratrice prenant conscience de ce que sa vision d'elle-même est en fait déterminée par les clichés qui circulent sur les femmes et leur infériorité "naturelle".

Christine de Pizan demande si les femmes doivent recevoir la même éducation que les hommes et pourquoi cette idée déplaît aux hommes. Elle évoque également des questions comme celle de l'affinité des femmes pour l'étude et leur capacité à gouverner.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

En quel pays ?

 

Dis-moi, en quel pays est partie

Ma Mie, est parti mon amour,

La demoiselle de la montagne,

Est-elle en mauvaise compagnie

Ou en pays de cocagne ?

Après tant de vendanges

Sur une terre appauvrie,

Après tant de violences

Sur son cœur meurtri,

Dis-moi, en quel pays est partie

Ma Mie, est parti mon amour,

Demoiselle, par qui naquit l’émoi ;

Notre vie a surgie au détour

D’un chemin, où c’était elle et moi.

J’ai ouï qu’elle vit dans un pays

Où la cendre a remplacé les blés,

Elle vit dans une vallée

Où le désert a remplacé les fleurs,

Sur une terre solitaire, isolée,

Craquelée, où les sources ont tari,

Où le soleil brûlant a jauni tout tapis.

Par la mort elle est courtisée,

Les fleurs de vie sont déjà fauchées,

Une poussière empoisonnée

Se lève du couchant, dans le sillage

 De ses pensées.

Où est partie ma Mie, que j’ai

Abandonné par grande lâcheté,

Maintenant,

Je vis dans l’enfer de la savoir

Par la Faucheuse emportée.


Date de création : 10/12/2014 @ 17:18
Dernière modification : 01/04/2017 @ 12:58
Catégorie : Extraits par thèmes
Page lue 2454 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Ô vous donc qui, brûlant d'une ardeur périlleuse   Courez du bel esprit la carrière épineuse   N'allez pas sur des vers sans fruit vous consumer,   Ni prendre pour génie un amour de rimer'     Nicolas Boilau
^ Haut ^