Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 91994t visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Menu
Extraits par thèmes - Calligrammes

[Textes protégés par un numéro d'ISBN]

 

 

Je vous propose un calligramme en forme de sablier, représentant le temps qui passe.

 

"L'enfant marche joyeux, sans songer au chemin; Il le croit infini, n'en voyant pas la fin"  Alfred de Musset

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Les sables du temps

 

Effeuillez les fleurs, observez les étoiles, comptez les conquêtes

Tel le perce-neige, pendant l’hiver continuez votre quête,

Avons-nous le luxe de ces quidams qui se prélassent

Toi, le temps qui passe, de la disparition te régalant

Sablier, je serai pour briser ta surface un diamant,

Moi, jeune et vieille, toutes les deux emmêlées

Du sablier meurtrier, j’habite des deux côtés

Sable, à chaque grain, Mozart tu assassines

Sables du temps, révélez-vous maintenant,

Prométhée, révèle-nous le secret volé

Garde tes grains pour les empruntés

Garde tes grains pour le firmament,

Tous les chemins mènent à vivre

Tu glisses inlassablement,

Tu sombres profond

Une pulsion de vie

Boire au Calice

Pour encore

Danser

La vie

Danser

Pour encore

Boire au Calice

Une pulsion de vie

Tu sombres profond

Tu glisses inlassablement,

Tous les chemins mènent à vivre

Garde tes grains pour le firmament

Garde tes grains pour les empruntés

Prométhée, révèle-nous ton secret volé

Sables du temps, révélez-vous maintenant,

Sable, à chaque grain, Mozart tu assassines

Du sablier meurtrier, j’habite des deux côtés

Moi, jeune et vielle, toutes les deux emmêlées

Sablier, je serai pour briser ta surface un diamant,

Toi, le temps qui passe, de la disparition te régalant

Avons-nous le luxe de ces quidams qui se prélassent

Tel le perce-neige, pendant l’hiver continuez votre quête,

Effeuillez les fleurs, observez les étoiles, comptez les conquêtes


Date de création : 17/11/2014 @ 13:41
Dernière modification : 01/04/2017 @ 12:59
Catégorie : Extraits par thèmes
Page lue 2607 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Seule la rose est assez fragile pour exprimer l'éternité'   Paul Claudel
^ Haut ^