Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 90566f visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Menu
Extraits par thèmes - Amour

"L'amour a son instinct, il sait trouver le chemin du coeur" Honoré De Balzac

 

"Les fous sont ceux qui oublient de l'être par amour" Alexandre Jardin

 

[Textes protégés par un N° d'ISBN]

 

 

 

Amour secret

 

Qui nous a surpris ?

La nuit et la première aube

Qui nous a entendus ?

La bruyère et les herbes hautes

Ne crains rien mon amour

Ma biche sauvage

L’eau du lac est aveugle

Et les roseaux muets

Les étoiles emporteront notre amour

Loin de ce monde…

                               J’ai apprivoisé le silence.

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

La nuit des coraux

 

Eveille-toi sous une lune d’été

Que je suive tes traces de neige,

La nuit s’avance  l’heure est tardive

Au loin la mer s’est retirée

Et avec elle son florilège

De magie blanche, d’exhalaison

De grains et de nappes colorées,

La marée baisse sa garde

Laissant à nu les coraux immortels

Dans une très lente ondulation

Comme un poumon qui pantèle,

Ô, Empereur de l’eau

N’interdit pas  et ton corps et ton cœur

A la mer nubile et royale !

Dans les ténèbres   la solitude

Devient l’amant aux mille saveurs

Ouvre-lui ton lit de pétales,

Tu es le grand souffleur d’écume

Aux fantasmes inavoués

Ainsi les Dieux ont fait de toi

Celui que la mer a chaviré

Ainsi les Dieux t’auront donné

L’éternité

Et un corps pour l’aimer !

 

Gardez de cette nuit, gardez, divins coraux

Ce murmure vers l’infini

Dont la mer se fait l’écho.

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Ma belle geôlière

 

Ma belle geôlière

De toi je suis prisonnier,

A tes courbes régulières

Je bois l’eau de ta beauté.

 

Sur chaque grain de ma peau

Tu inventes l’amour,

A ta source tel un roseau

Je plie genou chaque jour.

 

Je m’abîme dans tes sillons

Sur les rivages de ton cœur,

Dans tes pâturages blonds

J’ai goûté aux mille saveurs.

 

Nos ébats nous laissaient ivres

La tête baignée de soleil,

Emportés vers l’autre rive

D’un élan grisant et cruel.

 

Tu conserves mes bonheurs

Tu me les rends au moindre appel,

Avec toute la douceur

Avec la hauteur du ciel.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

A aimer

 

A aimer j’ai perdu l’esprit

A aimer a coulé ma vie

 A aimer j’ai pleuré

Sans faire de bruit

A aimer j’ai connu la folie

Oublié la songerie.

 

A aimer j’ai perdu la raison

A aimer j’ai touché les cimes

Touché les fonds

A aimer n’est pas un crime

Du verbe aimer

J’ai fait l’ascension.

 

A aimer j’ai donné mon âme

Sans même qu’on la réclame

Une offrande volontaire

Pour percer le mystère

‘A aimer’ m’a ôté le cœur

Ce fût un vrai bonheur.

 

A aimer de tout mon être

Des hirondelles à ma fenêtre

A aimer c’est le printemps

Chaque jour éternellement

A aimer, les aigles aux cieux

A aimer, j’ai rencontré Dieu.

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 


Date de création : 16/11/2014 @ 19:56
Dernière modification : 17/08/2016 @ 17:12
Catégorie : Extraits par thèmes
Page lue 2329 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur'   Jacques Brel (poète & chanteur)
^ Haut ^