Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 90566f visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Menu
Nouveautés - 05 août 2015- Prochaine sortie "Horizon Sensuel"

J'ai le plaisir de vous annoncer la parution de "Horizon Sensuel" 3ème opus dans la série:  "Le puits des âmes" (sortie prévue fin septembre 2015)

"Horizon sensuel" ne trahit pas son titre ; il revisite et réinvesti l'empire des sens.

Un recueil rempli de sensualité et agrémenté d'une pointe d'érotisme....

Des textes tout en métaphore, tout en suggestion, ou l'on fait la part belle à l'imaginaire.

Un hymne à la jouissance! une invitation à croquer, à mordre, à goûter, à palper tout ce que la vie nous offre!

Le corps de la Femme et de l'Homme sont des iles qu'il faut aborder pour en découvrir les rondeurs et les angles, tout en douceur ou avec fièvre et passion.

Poussez la porte et entrez dans les "chambres closes du désir" (Saint John Perse)

 

 

Et fille du printemps, tu ralentis

 

Au souvenir du flux

Ton esprit vagabonde dans l’amour du monde

De ton sang dans tes veines

Au refrain de ton corps

Les frontières humides du printemps

Ouvrent leurs ailes pour libérer

Un chant qui naît,

Et fille du printemps

Tu ne cesses de fleurir dans mes bras

Au rythme de mes saisons lentes

Ou rapides, je ralentis pour border

D’un peu plus de tendresse ton ile

D’un peu plus de grâce tes lèvres

Tu ralentis,

Je brûle de cette flamme vive et nue

Je brûle de ce qu’elle dévoile

Un corps qui vit d’un désir de vivre

Par-delà la vertu de tes mains

Vibrantes de tout souffle et désir

Attendant la pluie de l’orage

Qui monte en fille du printemps

Où l’amour n’y pourra jamais finir

Ingénue qui cherche l’amour en l’amour

Tu fermes les yeux et tu brûles

Tu ralentis,

Houle de feu sur une mer perlée

Je prends la route

Et jette l’ancre en toi ma fougueuse

Colore le monde ivre de tes yeux

Car avant que l’amour fût  tu étais

Eveille-toi, viens légère à l’aube

Déchargée d’un autre jour

Ton corps est à moi

Pour y naître te suivre et mourir

Tu ralentis,

Je crie tes formes jusqu’aux cieux

N’attendant jamais le soir pour

Attendrir tes lèvres à mon désir

Toi ma courbe et mes angles

Où mes mains caprice d’un soir

Pleurent le départ d’une saison

Tour à tour rafraîchie ou brûlante

Tu ralentis,

J’ai vu dans tes yeux

Mon sang comme les marrées

Attiré par ta lune

Et j’entre en toi comme une fleur

En fille de printemps

Femme souveraine je franchis

Les frontières de ta peau

Je ralentis,

En ta chambre close j’écume

D’amour et de souffrance

J’ai vu

Tu es l’argile originelle

Et nos âmes enlacées s’ouvrent

Au plaisir par toi inventé

Dans une ondulation

Je ralentis,

Je m’attarde sur la grève

De ton ventre rose du printemps

Nappe de mes appétits

Cernée de mes bras

Ton fruit de femme coule

Sur ma langue

Je me consume

Je ralentis.

 


Date de création : 05/08/2015 @ 19:17
Dernière modification : 17/09/2015 @ 11:29
Catégorie : Nouveautés
Page lue 2074 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Les meilleures et les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ni même touchées. Elles doivent être ressenties avec le coeur'   Helen Keller
^ Haut ^