Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 90202w visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Menu
Le Lundi, c'est poésie ! - Lundi 04 mai 2015-Clément Marot

Clément MAROT

(1496-15544)

 

 

Un jour de Mardi gras (5 mars 1527), pendant un bal à la cour, Clément Marot noue un pacte d'"alliance de pensée" avec Anne d'Alençon, nièce de sa protectrice Marguerite d'Angoulême. Dès lors, selon la tradition courtoise, un long amour platonique unira le poète à sa 'dame' jusqu'en 1538 ; plusieurs poèmes lui sont adressés, dont ce rondeau d'une charmante simplicité mélodieuse.

La fuite du temps, l'inexorable vieillesse: une méditation en forme de lieu commun pour bon nombre de poètes, passés et à venir, mais l'amertume sait aussi jouer de l'humour dans cet épigramme dédiée à l'insoutenable légèreté de l'être "soi-même".

 

 

Da sa grand'Amie

De soi-même

 

Dedans Paris, ville jolie,

Un jour passant mélancolie,

 

Je pris alliance nouvelle

A la plus gaie Damoiselle

Qui soit d'ici en Italie.

 

D'honnêteté elle est saisie,

Et crois (selon ma fantaisie)

Qu'il n'en est guère de plus belle

Dedans Paris

 

Je ne vous la nommerai mie,

Sinon que c'est ma grand' Amie,

Car l'alliance se fit telle,

Par un doux baiser, que j'eus d'elle

Sans penser aucune infamie,

Dedans Paris.

Rondeaux,

L'Adolescence Clémentine

 

 

Plus ne suis ce que j'ai été,

Et ne le saurais jamais être.

Mon beau printemps et mon été

Ont fait le saut par la fenêtre.

 

Amour, tu as été mon maître,

Je t'ai servi sur tous les dieux.

Ah si je pouvais deux fois naître,

Comme je te servirais mieux!

Epigrammes

 


Date de création : 04/05/2015 @ 12:59
Dernière modification : 11/08/2015 @ 14:43
Catégorie : Le Lundi, c'est poésie !
Page lue 1816 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Ô vous donc qui, brûlant d'une ardeur périlleuse   Courez du bel esprit la carrière épineuse   N'allez pas sur des vers sans fruit vous consumer,   Ni prendre pour génie un amour de rimer'     Nicolas Boilau
^ Haut ^