Présentation

Fermer Commander

Fermer Nouveautés

Fermer Prix et concours 2016

Fermer Liens audio - Conférences

Fermer Pour Maya

Fermer Le Lundi, c'est poésie !

Fermer Le lundi, c'est poésie - 2016

Fermer Le Lundi, c'est poésie ! - 2017

Fermer Evènements

Fermer Evènements 2014

Fermer Evènements 2015

Fermer Evènements 2016

Fermer Evènements 2017

Fermer Extraits par thèmes

Fermer Ils chantent la poésie

Fermer Mes Poésies

Fermer Mon inspiration

Fermer Partenaires

Fermer Presse

Fermer Remerciements

Calendrier
Sondage
Comment avez-vous connu le site?
 
Par Karine
Carte de visite
Facebook
Connaissance
Lors d'une manifestation
Par hasard
Résultats
Webmaster - Infos
Recherche



Visites

 90202w visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Menu
Le Lundi, c'est poésie ! - Lundi 27 avril 2015-François Villon-Ballades des Dames du temps jadis

François VILLON

(1431 - après 1463)

 

"Mauvais garçon", gibier de potence miraculeusement gracié, François Villon a gagné la célébrité du poète maudit par excellence. Le Testament, son oeuvre majeure commencée en 1461 comporte plusieurs ballades en forme de bilan pour une vie fort mouvementée: la plus connue est celle qui évoque non sans humour, la fuite du temps et ses plaisirs éphémères. La beauté ne dure qu'un moment: un air de nostalgie dont Ronsard et les romantiques ne manqueront pas de faire bon usage.

 

 

Ballades des Dames du Temps Jadis

 

Dites-moi où, n'en quel pays

Est Flora la belle Romaine

Archipiades, ne Thaïs

Qui fut sa cousine germaine,

Echo, parlant quand bruit on mène

Dessus rivière ou sur étang,

Qui beauté eut trop plus qu'humaine?

Mais où sont les neiges d'antan?

 

Où est la très sage Héloïs,

Pour qui fut châtré et puis moine

Pierre Abélard à Saint-Denis?

Pour son amour eut cette essoyne*.

Semblablement, où est la royne**

Qui commanda que Buridan

Fût jeté en un sac en Seine?

Mais où sont les neiges d'antan?

 

La neige blanche comme lis

Qui chantait à voix de seraine***,

Berthe au grand pied, Bietris, Alis,

Haremburgis qui teint le Maine,

Et Jeanne, la bonne Lorraine

Qu'Anglais brûlèrent à Rouen;

Où sont-ils, Où, Vierge souveraine?

Mais où sont les neiges d'antan?

 

Prince, n'enquérez de semaine

Où elles sont, ni de cet an,

Qu'à ce refrain ne vous remaine****:

Mais où sont les neiges d'antan?

 

 

* Epreuve

** La reine Marguerite de Bourgogne, femme de Louis X le Hutin (allusion à la tragique affaire de la tour de Nesle)

*** Peut-être Blanche de Castille, mère de Saint-Louis

**** Ne demandez ni cette semaine, ni cette année (donc jamais) où elles sont, sans que je vous ramène à ce refrain.

 

 

 


Date de création : 27/04/2015 @ 10:34
Dernière modification : 11/08/2015 @ 14:42
Catégorie : Le Lundi, c'est poésie !
Page lue 1892 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article



Texte à méditer :   'Ô vous donc qui, brûlant d'une ardeur périlleuse   Courez du bel esprit la carrière épineuse   N'allez pas sur des vers sans fruit vous consumer,   Ni prendre pour génie un amour de rimer'     Nicolas Boilau
^ Haut ^